Sommaire


Le flash


La plupart des appareils modernes sont prévus pour fonctionner avec des flashes "dédiés" avec lesquels ils échangent des informations assurant les réglages optimaux (dans la plupart des cas) grâce aux microprocesseurs. Ces flashes sont, le plus souvent, de la même marque que le boîtier, ou d'une marque indépendante mais proposant des modèles spécifiquement adaptés aux différents boîtiers.

Il se peut cependant que vous ayez à utiliser un flash plus ancien ou n'assurant pas le "dialogue" avec le boîtier. Dans ce cas, vous devrez régler manuellement les deux paramètres habituels, à savoir l'ouverture et la vitesse. Lisez les deux conseils simples ci-dessous.

Ouverture

Nous supposons, bien entendu que vous n'avez pas de flashmètre - sinon, ce ne serait pas du jeu. En revanche, vous devez impérativement connaître le nombre-guide (NG) de votre flash; il figure dans les spécifications techniques du mode d'emploi. Il est généralement indiqué en mètres pour 100 ISO, mais vérifiez que les valeurs de référence ne soient pas différentes.

Pour déterminer la bonne ouverture, il faut diviser ce NG par la distance entre le flash et le sujet, tout en tenant compte de la sensibilité du film que vous utilisez. Ainsi, si le NG est de 24 et la distance de 4 m, l'ouverture devra être réglée sur 5,6 pour un film de 100 ISO. Par sécurité, vous veillerez à prendre deux ou trois clichés en modifiant le réglage du diaphragme (voir "Bracketing" sous "Mesure de la lumière").

Le même principe s'applique en cas de flash indirect (envoi de l'éclair vers un réflecteur, un mur, le plafond...). Mais, comme nous avons dit ci-dessus qu'il fallait diviser le NG par la distance flash-sujet, vous n'oublierez pas dans ce cas de mesurer la distance totale parcourue par la lumière, à savoir: flash-réflecteur-sujet !

Vitesse

Outre la détermination de l'exposition correcte par l'utilisation du nombre-guide, veillez à afficher sur le boîtier la vitesse qui assurera la synchronisation correcte entre l'ouverture du rideau et l'éclair.

La vitesse de synchronisation acceptée par votre boîtier est indiquée dans le mode d'emploi. Si vous ne la trouvez pas, réglez votre appareil sur 1/125; si votre appareil a plus d'une dizaine d'années, choisissez le 1/60. Si vos photos sont affligées d'une bande noire, plus ou moins large, c'est simplement parce que la vitesse de synchronisation était trop élevée.


Sommaire